Le Forum des Amis de Christia Sylf Index du Forum

Le Forum des Amis de Christia Sylf
L'association Loi 1901 "Les Amis de Christia SYLF" a été fondée en 2007 dans le but de faire connaître et de promouvoir les œuvres de l'artiste .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chroniques d'aujourd'hui
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Amis de Christia Sylf Index du Forum -> ACTUALITÉS SYLFIENNES -> - La société contemporaine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2009
Messages: 294
Localisation: Franche-Comté
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 7 Juil - 19:33 (2011)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

Dans "Markosamo", la spiritualité Atlante subit les coup de butoir des forces ne voulant pas évoluer. Aujourd'hui, c'est l'inverse : le pouvoir en place fait tout ce qu'il peut pour retarder  l'émergence d'une humanité plus profonde et complète.
Ce sujet se propose d'être intelligemment positif, en ne postant que les bonnes nouvelles, ou les "défaites" de l'ordre ancien qui n'arrive plus à cacher ses verrues.


Les agences de notations sur le grill


Un responsable de l’OCDE s’en prend aux agences de notation qui « prophéties qui s’auto-réalisent ». « C’est comme pousser quelqu’un au bord du ravin », explique l’économiste.

Les agences de notation « aggravent la crise » en produisant des « prophéties » qui s’« auto-réalisent », accuse jeudi le secrétaire général adjoint et chef économiste de l’OCDE, Pier Carlo Padoan, dans La Stampa.

« Dernièrement, les agences de notation ont confirmé qu’elles étaient fortement procycliques. Elles produisent des prophéties qui s’auto-réalisent », déclare le responsable de l’Organisation de coopération et de développement économiques dans un entretien accordé au quotidien italien. « Ce n’est pas vrai qu’elles transmettent des informations : elles expriment des jugements, entraînant une accélération de tendances déjà à l’oeuvre. C’est comme pousser quelqu’un qui est au bord d’un ravin. Elles aggravent la crise », ajoute-t-il.

Les agences de notation se sont retrouvées sous le feu des critiques mercredi en Europe au lendemain de la dégradation spectaculaire par Moody’s de la notation du Portugal, relégué dans la catégorie spéculative, ce qui risque d’aggraver la crise de la dette en zone euro. L’agence de notation estime que le Portugal, comme la Grèce, pourrait avoir besoin d’un deuxième plan d’aide avant de retourner sur les marchés, ce qui a fait bondir les taux portugais qui ont dépassé pour la première fois les 12 %.
Un nouveau plan d’aide au Portugal ? « Trop tôt pour le dire »


Moody's : Le "scud" de trop sur l'europe :

e ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble l’a déclaré mercredi : « Il est temps de mettre fin à l’oligopole des agences de notation. » Ce coup de sang vient au lendemain de la décision de Moody’s de dégrader la note du Portugal et au surlendemain de celle de Standard and Poor’s estimant que les solutions présentées par les banques pour reprendre la dette grecque s’apparentaient à un défaut de paiement d’Athènes.

Ce nouveau Scud lancé par Moody’s réveille une double critique à l’encontre de ces sociétés très particulières.

Un : S&P, Moody’s et Fitch sont toutes de culture anglo-saxonne (même si Fitch a un actionnariat français). Et, en tant que telles, n’ont jamais porté l’euro dans leur cœur. A leurs yeux, l’euro a une faiblesse : les pays ne sont plus maîtres de faire tourner la planche à billets quand cela va mal. Au contraire des Etats-Unis qui, pour contrer une grave crise budgétaire et économique, n’ont pas hésité, eux, à émettre du dollar par brassées entières. Pourtant, la situation est-elle si opposée ? Pour un investisseur chinois, quelle différence y a-t-il entre, d’un côté, n’être remboursé de ses titres grecs qu’à 70 %, et, de l’autre, être remboursé de ses titres américains à 100 %, mais avec un dollar qui a perdu 30 % de sa valeur ?

Deux : les agences sont aussi soupçonnées de nourrir des conflits d’intérêts avec les grandes banques d’affaires. Lors des auditions du Congrès américain sur Lehman Brothers, un expert avait estimé qu’à la veille de la crise, 80 % des recettes de Moody’s provenaient de la notation de titres adossés à des crédits immobiliers et qui étaient d’autant mieux vendus par ces banques d’affaires que la note était bonne.

Mais si ces agences ont autant de pouvoir, c’est aussi parce que l’Europe l’a bien voulu. Pourquoi la Banque centrale européenne doit-elle s’en remettre à l’avis de ces sociétés privées pour savoir si elle peut accepter ou non un titre en garantie ? Une proposition de création d’agence européenne est sur la table. Il serait temps de l’activer. La Chine, elle, n’a pas attendu. Elle dispose depuis un certain temps de sa propre institution, Dagong. Qui vient de dégrader la note ... des bons du trésor américain.

http://www.lesoir.be/debats/editos/2011-07-07/moody-s-a-lance-un-scud-de-tr…

Interrogé sur l’éventualité d’un deuxième plan d’aide pour le Portugal, M. Padoan répond qu’il est « trop tôt pour le dire ». « Les pays ont besoin de temps pour que les plans d’assainissement (des finances publiques) produisent leurs effets, que les économies recommencent à croître, que les taux baissent. Les marchés réagissent en revanche au jour le jour, ils ont un horizon rapproché et ne semblent pas croire à ces politiques », souligne-t-il.


Un journal à scandale à gros tirage est arrêté


« Le News of the World fermera après publication d’un dernier numéro ce week-end », a annoncé dans un communiqué James Murdoch, président de News International, la branche britannique du groupe News Corp de son père Rupert Murdoch.
Créé il y a 168 ans, le dominical tabloïd, qui tire à près de 2,8 millions d’exemplaires, était le fleuron du groupe News Corp. Son rachat en 1968 par Rupert Murdoch a été décisif dans la stratégie d’implantation du magnat en Grande-Bretagne.
James Murdoch a évoqué une des dernières révélations en date selon laquelle la messagerie d’une écolière de 13 ans assassinée avait été piratée, assurant qu’un tel acte serait « inhumain » s’il était confirmé. « Le News of the World a pour métier de demander des comptes aux autres. Mais il ne s’est pas appliqué ce principe », a dit M. Murdoch.
Il a reconnu que les peines de prison prononcées en 2007 contre le correspondant royal du journal Clive Goodman, et le détective privé Glenn Mulcaire, impliqués dans un premier scandale, « n’avaient pas mis fin aux problèmes ».
Jusqu’à 4.000 personnes sur écoutes
Les dernières révélations publiées jeudi, selon lesquelles les téléphones de proches de soldats tués en Irak et en Afghanistan auraient été écoutés, ont ajouté à l’indignation.
La police a indiqué que la liste des personnes susceptibles d’avoir été écoutées --politiciens, personnalités, sportifs, et victimes de faits divers-- pourrait compter jusqu’à 4.000 noms.
(afp)
_________________
''L'important n'est pas ce que nous attendons de la vie, mais ce que nous apportons à la vie''.

Viktor Frankl


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Juil - 19:33 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vincent P
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 449
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Lun 11 Juil - 16:24 (2011)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

• Ministère de la Terre Mère

La Bolivie vient d’instaurer un Droit de la Nature, au même titre que les Droits de l’Homme ou les Droits des Animaux ! Elle remet ainsi l’être humain sur un pied d’égalité avec les autres êtres vivants. La Loi de la Terre Mère est inspirée de l’héritage philosophique des Andins et du culte de leur déesse de la nature, Pachamama. Grâce à cette loi, qui place la Nature au centre de la vie, les collectivités locales auront désormais la possibilité, en tant que représentants de « l’entité spirituelle de la Terre Mère », de surveiller et de freiner les activités des industriels trop peu soucieux du respect de l’environnement. Un Ministère de la Terre Mère va être mis en place et veillera à ce que les droits fondamentaux de la nature soient respectés.
Source :  The Guardian – Agenda Plus n° 228 – Juin 2011


Revenir en haut
Isabelle
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2009
Messages: 262
Localisation: Terre de Delphade
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 11 Juil - 18:40 (2011)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

ça c'est une bonne nouvelle !!!
_________________
Isabelle.


Revenir en haut
CathPazou


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2009
Messages: 34
Localisation: Auvergne
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 12 Juil - 13:49 (2011)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

Oui c'est une très bonne nouvelle, ça donne envie d'aller habiter la-bas... Razz

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Vincent P
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 449
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Mer 13 Juil - 12:35 (2011)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

on en parle pas assez, mais ça bouge pas mal en amérique du sud en effet ! Même la colombie s'est dotée d'une chose de ce genre, je vais essayer de retrouver l'article.

Elle vit sans utiliser d'argent depuis 15 ans
Info rédaction, publiée le 12 juillet 2011





Une Allemande de 69 ans a fait le choix de délaisser son argent pour privilégier une vie plus simple. Elle mène son existence entre échanges de biens et de services pour être heureuse et débarrassée de ce qui n’est pas essentiel.
C’est en Allemagne que vit Heidemarie Schwermer, une femme de 69 ans qui a mis de côté l’argent pour mener l’existence qu’elle souhaitait, rapporte OddityCentral. Son histoire commence il y a 22 ans lorsqu’elle déménage avec ses deux enfants à Dortmund en Allemagne. Enseignante, elle sortait à l’époque d’un mariage difficile. Elle a alors été frappée par le nombre de personnes vivant dans la rue, et a décidé d’agir à sa manière en ouvrant une boutique de troc, appelée "Gib und Nimm" ("Donner et prendre").
Là, chacun était à même d’échanger toutes sortes de services ou de biens contre ce dont il avait besoin sur le moment. De vieux vêtements pouvaient être changés contre une tâche de plomberie ou inversement. Les sans-abris n’ont pas été les plus intéressés par le système, mais de nombreux chômeurs ou retraités ont pris d’assaut la "boutique". L’établissement est rapidement devenu un phénomène dans la ville et a amené Heidemarie à s’interroger sur sa propre existence.
Une prise de conscience
Elle a rapidement réalisé qu’elle possédait bien plus que le nécessaire, et qu’elle ne s’épanouissait pas dans son métier. Elle a changé d'emploi pour devenir plongeuse pour 10 Deutchmarks de l’heure (environ 5,11 euros). Malgré l’incompréhension de ses proches vis-à-vis de cet emploi en regard de ses études, elle se sentait bien ainsi. En 1995, elle a pris conscience qu’elle ne dépensait presque rien et que tout ce dont elle avait besoin semblait se présenter à elle naturellement. C’est ainsi qu’en 1996 elle a pris la plus grande décision de sa vie, à savoir vivre sans argent. Ses enfants ayant déménagé, elle a revendu son appartement et a décidé de vivre de façon nomade, en échangeant les biens et services selon ses besoins. Ce qui devait être une expérience de douze mois est devenu le mode de vie de Heidemarie depuis aujourd’hui 15 ans.
Se débarrasser du superflu
Heidemarie vit ainsi selon le principe de l’échange et du troc. Elle est parfaitement heureuse et épanouie ainsi. Dans le reportage intitulé "Vivre sans argent", elle explique que l’argent éloigne de l’essentiel, et que se débarrasser du superflu permet un mode de vie plus sain et heureux. Elle a écrit deux livres sur sa condition et a demandé à ce que les recettes soient reversées à des œuvres de charité pour faire le bonheur d’autres personnes. Elle-même se contente de son rythme sain et simple. Tous ses biens tiennent dans une valise et elle ne possède que 200 euros en "cas de besoin". Elle ne bénéficie d’aucune aide sociale, ne voulant pas être accusée de "profiter du système". Sa santé repose sur son potentiel d’auto-guérison...
Découvrez la bande-annonce



Revenir en haut
Vincent P
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 449
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Dim 17 Juil - 12:57 (2011)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

Energies positives, moteur à dégravitation magnétique...le futur est déjà là


Quelques liens en rapport avec l'énergie libre :

http://www.conspirovniscience.com/energie.php

Voici une liste exhaustive des chercheurs, inventeurs et créateurs concernant l'énergie libre
http://presselibreinternationale.com/energies_libres/inventeurs.html

SUR LA PISTE DE L'ENERGIE LIBRE : De Keely à Peregrinus
http://quanthomme.free.fr/energielibre/energie/MG_KeelyPeregrinus1.htm

Moteur Minato:
http://quanthomme.free.fr/nouvelles2004/nouvelle07042004.html

Vidéo sur le refuge de Sarenne :
Fabrice ANDRE, Ingénieur Agronome, spécialiste en énergie renouvelable, responsable du programme Européen HÉLIOS7 sur l'autonomie énergétique du bâtiment, coordinateur de la mise au point du moteur à dégravitation magnétique qui assurera la mobilité et les transports zéro émission à l'horizon 2020. Auto-constructeur et responsable du refuge de Sarenne.




Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont développé une feuille artificielle qui produit de l’énergie dix fois plus vite que la photosynthèse naturelle, et qui pourrait créer assez d’énergie pour chauffer une maison pendant un jour.

Un scientifique nommé John Turner avait déjà créé la première feuille artificielle il y a plus d’une décennie, mais celle des chercheurs du MIT est plus petite, plus puissante et moins chère que celle de Turner.

Le professeur Daniel Norcera a récemment présenté son modèle lors du meeting annuel de l’American Chemical Society en Californie. Il s’agit d’un appareil solaire sophistiqué de la taille d’une carte à jouer que l’on laisse flotter dans un récipient d’eau. Un peu à la manière de la photosynthèse réalisée par une feuille naturelle, la feuille utilise la lumière du soleil pour séparer les deux composants essentiels de l’eau, l’oxygène et l’hydrogène, qui sont ensuite utilisés pour produire de l’électricité.

La conception de ce nouveau prototype, qui contient également de la silicone et des circuits électroniques, a été possible grâce à la découverte de nouveaux catalyseurs puissants et bon marché en nickel et en cobalt. La feuille a fonctionné pendant au moins 45 heures d’affilée sans s’arrêter au cours des tests préliminaires. Norcera estime qu’avec quatre litres d’eau, une feuille pourrait produire assez d’électricité pour une maison dans un pays en développement pendant un jour. Il n’en fallait pas plus pour que certains tabloïds britanniques s’extasient: «Des scientifiques prétendent avoir trouvé le “Saint Graal” de la science avec une feuille artificielle qui pourrait transformer chaque maison britannique en sa propre centrale», écrit le Daily Mail.

L'invention peut sembler trop belle pour être vraie, mais elle est bien réelle et est déjà en passe d’être commercialisée. Wired.co.uk rapporte que le géant indien Tata Group a déjà passé un accord avec le chercheur du MIT pour construire une centrale électrique de la taille d’un réfrigérateur au cours des prochains 18 mois. Pour le moment, Nocera vise principalement les pays en développement:

«Notre but est de faire de chaque maison sa propre centrale électrique. On peut imaginer des villages en Inde et en Afrique dans un futur proche achetant des systèmes de production d’électricité basiques et abordables à partir de cette technologie.»

http://www.slate.fr/lien/36241/feuille-artificielle-energie-electricite

http://www.wired.co.uk/news/archive/2011-03/28/artificial-leaf

tRANSFORMATEUR AUTONOMES SUPRACONDUCTEURS A -50 C GRACE aux nanocarbones longilignes l'electricite ne se disperse plus donc conservation de l'electricite stockée alimentation d'une megapole pdt 1 an!! des aujourd'hui bye bye nuéclaire!!

http://www.dailymotion.com/swf/video/x2xra8_supraconducteur_news?additional…


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2009
Messages: 294
Localisation: Franche-Comté
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 22 Juil - 13:54 (2011)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant


_________________
''L'important n'est pas ce que nous attendons de la vie, mais ce que nous apportons à la vie''.

Viktor Frankl


Revenir en haut
Vincent P
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 449
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Sam 30 Juil - 20:54 (2011)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

FIN JUILLET : L'Islande va se doter d'une nouvelle constitution

L'Islande invente la Wiki-Constitution

Julie Gonnet - publié le 22/06/2011

C'est une première mondiale: l'Islande veut se doter d'un nouveau texte constitutionnel, et tout le monde peut participer. Via Internet et les réseaux sociaux, citoyens islandais et étrangers font évoluer le projet en débattant et en soumettant leurs propositions...
Des membres du Conseil constitutionnel interagissent avec les internautes

Frappée de plein fouet par la crise économique, l'Islande avait besoin d'un nouveau souffle. Il pourrait bien venir d'Internet. Les 25 membres du Conseil constitutionnel invitent en effet les citoyens à participer en ligne à l'élaboration de la nouvelle Constitution de l'île. Sur la toile, toutes les plateformes sont mises à contribution pour générer le débat. Le Conseil s'est doté d'une page Facebook, d'un compte Youtube pour partager des vidéos, d'un compte Flickr pour publier des photos et d'un compte Twitter. D'où le surnom de "Constwitution" donné au projet sur le réseau social.

L'Islande met en pratique le "crowdsourcing", néologisme apparu en 2006 qui désigne le fait d'utiliser le savoir-faire et la créativité d'un grand nombre d'internautes afin de réaliser un projet. Les 25 membres du Conseil constitutionnel sont chargés de remplacer la Constitution actuelle, rédigée à partir du modèle danois en 1944. Elus par un vote populaire en novembre 2010, ils travaillent sur la base d'un rapport de 700 pages préparé par un comité, qui a lui-même pris en compte les conclusions du Forum national composé de 950 Islandais choisis au hasard et rassemblés pour une journée de débat. Ils comptent aujourd'hui sur les bonnes idées des citoyens numériques pour les aider à améliorer leur nouveau texte.
Tous sont égaux. Mais que signifie "Tous"?

"Le public voit la Constitution naître devant ses yeux. C’est très différent des temps anciens, où les auteurs de la Constitution estimaient parfois qu'il valait mieux s'isoler et se réunir loin de tout contact extérieur", explique Thorvaldur Gyvalson, un membre du Conseil constitutionnel, au quotidien anglais The Guardian. La population islandaise est a priori prête pour ce genre d’initiative. Selon Statistics Iceland, plus de 90% des foyers islandais possèdent au moins un ordinateur et une connexion Internet. 94% des habitants de l'île lisent la presse et 70% sont inscrits sur les réseaux sociaux.

Sur le site Stjórnlagaráð, les citoyens sont ainsi directement mis à contribution, et sur tous les sujets. Droits humains, élections, système de santé, justice, politique étrangère… chaque domaine fait l'objet de différents articles visibles sur le site, que les internautes peuvent librement commenter. Pas de conditions particulières - pas même celle d'être Islandais! - pour ajouter sa pierre à l’édifice sinon celle de donner son nom et son adresse.

Ainsi, on retrouve aussi bien les propositions de Wolves Nathanaelsson, habitant de Reykjavik que celles de Michael-Paul Gionfriddo, candidat américain à la mairie de Grand Rapids, dans le Michigan. Helgi Briem suggère par exemple que toute discrimination basée sur la religion des individus soit bannie. D'autres préfèrent alimenter le débat et interrogent simplement les membres du Conseil sur certains aspects du texte en cours. "Tous sont égaux devant la loi et jouissent de droits humains sans discrimination", cite Nils Gislason, un internaute islandais. "Mais que signifie 'tous'? Seulement les citoyens islandais? Les étrangers sur le sol islandais? Les groupes d’étrangers choisis?"
Une démocratie véritable

Toutes les semaines, le projet de Constitution est enrichi et mis à jour grâce à ces commentaires déposés sur le site et sélectionnés par les membres du Conseil. Il existe déjà 8 versions du texte. Et leurs réunions hebdomadaires sur la dernière mouture sont retransmises en direct sur la toile.

Sur la page Facebook, ce sont les internautes étrangers qui ont pris le pouvoir. Ils soumettent également leurs propositions et abordent tous les sujets qui font polémique dans leur propre pays, du port des armes à l'euthanasie, de la légalisation du cannabis à la liberté d'expression sur Internet. C’est sans doute ici que l’interaction est la plus forte, puisque les membres du Conseil répondent aux différents commentaires en utilisant leur compte personnel.

Des internautes du monde entier s’enthousiasment pour cette initiative et veulent en faire un modèle pour leur propre pays. "Je suis honoré de vivre à une époque où une démocratie véritable et impliquée est possible. Merci d'avoir créé un nouveau modèle!" s'enthousiasme Sam Long, un jeune Américain. "Pour le peuple, par le peuple... quel concept original!" commente Julie Higgins, une autre internaute. "J'espère que cela marchera pour votre pays."

Le projet modelé et remodelé devrait être prêt à la fin du mois de juillet. Il pourrait ensuite faire l'objet d'un référendum, avant que le Parlement ne l’approuve, donnant naissance à la nouvelle Constitution islandaise.

http://www.lavie.fr/actualite/monde/l-islande-invente-la-wiki-constitution-…


Revenir en haut
Vincent P
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 449
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Ven 2 Sep - 13:00 (2011)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

La Norvège cherche la réconciliation après les attentats.

La réponse du premier ministre avait déjà été de dire que le pays devait améliorer sa démocratie, loin des va-t-en guerre habituels. Maintenant, ce sont les musulmans de Norvège qui ont invité les citoyens à boire un thé chez eux afin de mieux se connaitre. La Suède est en train de construire un bâtiment mixte qui accueillera les cultes protestants, catholiques et musulmans.Comme au début du 20ème siècle, les pays scandinaves semblent en avance sur les questions démocratiques :


Nom de code : opération « l'heure du thé ». Depuis le mois de mars, des musulmans norvégiens invitent des non musulmans à leur domicile pour boire le thé. Le but est de faire connaissance, lutter contre les préjugés. Depuis les attentats de juillet, les « Tea Time » cristallisent tous les désirs de concorde et de rédemption des Norvégiens.
L'immigration non occidentale est un phénomène relativement nouveau en Norvège qu'André Grjebine, chercheur en sciences politiques au Ceri, a récemment très bien décrypté à la lumière des attentats perpétrés par Anders Behring Breivik le 22 juillet.
L'islam autant mentionné que le premier ministre dans les médias
La directrice du Centre norvégien pour la lutte contre le racisme, Kari Helene Partapuoli, à l'origine de l'opération Tea Time, explique à Rue89 dans quel climat elle a été imaginée :

« Les trois dernières années ont été marquées par un débat public très rude à l'encontre des musulmans. Les Norvégiens les connaissent seulement à travers les médias, qui ne présentent que des problèmes.
En 2009, un rapport a montré que l'islam et les musulmans ont été autant mentionnés dans les médias que le premier ministre Jens Stoltenberg, et que 71% des reportages où articles à leur sujet étaient négatifs. »

Parmi ces affaires qui ont fait du bruit et se passant principalement à Oslo, on peut retenir :
  • les dernières statistiques de la police d'Oslo qui révélent que 100% des hommes ayant commis un viol dans les rues de la capitale ne sont pas d'origine occidentale.
Les musulmans pire que le réchauffement climatique
Kari Helene Partapuoli rappelle aussi que qu'une autre enquête, réalisée en 2009, révélait que les conflits avec le monde musulman arrivaient en tête des plus grandes peurs des Norvégiens, devant le réchauffement climatique et la crise financière.
Mais depuis le 22 juillet, elle n'arrive même plus à rencenser le nombre de journalistes qui se sont invités à prendre une tasse de thé :
« On avait même pensé à arrêter ce projet, tourner un documentaire. Même si ça marchait très bien, on manquait de capacité. Maintenant, le gouvernement est prêt à nous verser une subvention pour cinq mois supplémentaires. On reçoit au moins 40 e-mails par jour de personnes qui veulent participer. »

Plus question de s'en jeter plein la figure
La Norvège semble aujourd'hui être plus ouverte et aimante. Le 12 septembre prochain auront lieu les élections municipales et l'équivalent des régionales. Les partis ont sorti, selon la tradition, leurs stands ouverts au public dans le centre des grandes villes et les débats sont lancés, mais pas question de hausser le ton.
Le Parti du Progrès, dont le terroriste Anders Behring Breivik a été membre, a été invité à revoir sa rhétorique d'extrême droite à l'encontre des immigrés, et la présidente du Parti socialiste de gauche, Kristin Halvorsen, a lancé une campagne sur Facebook dans laquelle les gens promettent de dénoncer tout abus de langage à caractère xénophobe sur le Net, en particulier dans les commentaires des articles de journaux en ligne.
Elisabeth Sjølie, connue sur le Net pour son point de vue critique de l'islam, est très active sur Facebook. Elle a publié un livre controversé sur SOS Racisme en Norvège, accusé d'avoir abusé de subventions de l'Etat et de s'être lié à un groupuscule communiste prônant l'usage de la violence :

« Une chasse aux sorcières est lancée depuis le 22 juillet. On essaie de trouver qui est raciste, qui est plus raciste qu'avant et qui ne l'a jamais été, qui a toujours eu raison. J'ai pu enregistrer sur le Net une grosse activité visant à quasi criminaliser tout tentative de critique de l'islam et de l'immigration.
Une société où tout le monde est d'accord n'est pas une société saine. La liberté d'expression n'a alors plus de sens. Selon moi, c'est une défaite pour la démocratie »

Elle propose un contre-Tea time :

« Et si les critiques de l'islam invitaient les critiques des critiques de l'islam à boire le thé, pour montrer qu'on peut mettre la table ensemble, partager le goût du football, et leur faire comprendre que nous sommes des gens normaux qui ne sommes pas dangereux, parce qu'ils n'ont peut-être jamais eu l'occasion d'en rencontrer pour de vrai ? »


Le joyeux nihilisme des Norvégiens

On ne préviendra jamais l'extrémisme avec une tasse de thé. Mais on ne le préviendra pas non plus en voulant le consensus à tout prix. La Norvège a en effet tendance à s'enfermer dans un « nihilisme joyeux ». Il s'agit d'un trait de la mentalité norvégienne décrit par le philosophe Jon Hellesnes dans son recueil « Illusjon », paru en 2004.
Né dans la Norvège moderne et richissime, ce nihiliste « light » évite tous les thèmes graves et sérieux, il accepte la médiocrité, aliéné par le capitalisme et un matérialisme aigu. Le libre marché aveugle, sans morale ni valeurs, ne rencontre aucune résistance, car le « nihiliste joyeux » vit pour son confort, la commodité, le politiquement correct. On suit le mouvement, on évite les débats, mais dans une démocratie, ceux-ci sont indispensables.
Une petite tasse ?



http://www.rue89.com/chemin-du-nord/2011/08/29/autour-dun-the-la-norvege-te…


Revenir en haut
Vincent P
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 449
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 19:49 (2011)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant





Revenir en haut
Vincent P
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 449
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Mer 14 Mar - 18:18 (2012)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

Nouvelle du monde animal : une chatte détecte le cancer naissant de sa maitresse et lui sauve la vie :


Fidge est une chatte de 10 mois et est sûrement pourvue d'un instinct extraordinaire. L'animal a tout simplement sauvé la vie de sa maîtresse en lui détectant une tumeur dans la poitrine. Un état de santé bénin qui aurait pu coûté la vie à cette femme si elle n'avait pas été diagnostiquée.
Wendy Humphreys peut remercier son chat car celui-ci lui a sauvé la vie. Voici une énième histoire sur ces animaux qui, apparemment, auraient un sixième sens et sauveraient la vie de leurs maîtres en détectant des états de santé aggravés et en les encourageant à aller voir un médecin.
Une tumeur de la taille d'un pois détectée 
Cette femme de 52 ans et mère de deux enfants a commencé à être dubitative à partir du moment où Fidge, son chat de 10 mois, s'est mis à sauter sur un de ses seins. Continuant ainsi durant des semaines à sauter sur son sein droit, cette maman britannique est allée voir son médecin. Une tumeur cancéreuse de la taille d'un pois a été détectée dans ce même sein. La tumeur aurait pu être en état de métastase, état très aggravé, si elle n'avait pas été diagnostiquée.
"Fidge m'a sauvé la vie"
"Je ne pouvais pas y croire, je ne pensais pas que les chats étaient capables de faire ça, je pensais que seuls les chiens pouvaient le faire" déclare Wendy au Daily Mail. Elle ajoute que "les chiens peuvent diagnostiquer l'épilepsie et peuvent même prévenir quelqu'un qui risque d'avoir une crise". La maîtresse de Fidge est persuadée que les chats sont aussi capables de prévenir les personnes atteintes : "Elle m'a sauvé la vie. Je n'en doute pas. On m'a dit que si la tumeur n'avait pas été diagnostiquée, j'aurais pu mourir. [...] Je suis la seule femme de la famille a avoir un cancer du sein. Je suis si heureuse d'avoir Fidge avec moi".
Wendy Humphreys a subi une chimiothérapie depuis des mois et elle subira une mastectomie à la fin du mois de mars. "La chimiothérapie est difficile et j'appréhende la mastectomie. Mais je vais combattre ce cancer, je suis déterminée", avoue-t-elle au Daily Mail. Mais on peut être rassuré par l'attention apportée par Fidge pour sa maîtresse : "Elle ne m'abandonne jamais. Tous les matins elle me saute dessus et s'assure que je vais bien".

http://www.gentside.com/chat/son-chat-de-10-mois-detecte-son-cancer-et-lui-…


Revenir en haut
brissaud


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2011
Messages: 10
Localisation: rhone
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 12 Aoû - 17:55 (2012)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

bravo pour le chat.pour le thé j'espere que ça ne sera pas de la poudre aux yeux.les énergies nouvelles sont indispensables si lhumanité veut vivre un peu plus Laughing
_________________
admirateur de christia


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Vincent P
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 449
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Sam 18 Aoû - 20:50 (2012)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

oui, l'ennui, ce n'est pas tellement de trouver la technologie miracle, mais bien que nous atteignions un état d'esprit suffisamment intelligent pour construire et profiter sainement de nouvelles technologies.Ce n'est pas gagné, mais on n'a pas le choix, comme hélas l'exemple de la société japonaise le montre

Revenir en haut
Vincent P
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 449
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Lun 10 Sep - 11:46 (2012)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

le mouvement "les incroyables comestibles" se propage en France et en Europe :


Le mouvement, venu d'Angleterre, se veut la première expérience internationale d'« abondance partagée ». Les potagers en libre-service essaiment dans le monde entier, et abondent en France.














De loin, on pourrait les prendre pour de très ordinaires bacs à fleurs municipaux. Sauf qu’à la place des géraniums et des chrysanthèmes poussent des fruits et légumes. Surtout, ces bacs sont ornés de panneaux : « Help yourself », « Food to share », « Nourriture à partager ». Les fruits et légumes qui y poussent sont gratuits, à la disposition des passants qui voudront bien les cueillir. Attention, vous risquez d’en croiser très rapidement dans les rues de votre ville.
Le mouvement naît en 2008, dans la petite ville de Todmorden (Yorkshire) au Royaume-Uni, alors durement frappée par la crise économique. Une question germe dans la tête de Pam Warhurst, une femme d’affaires locale qui tente de monter des initiatives dans sa ville : pourquoi les habitants devraient-ils acheter des légumes importés, alors que beaucoup n’ont pas un radis et que de nombreux espaces urbains fertiles sont à l’abandon ? Pam Warhust commence alors à proposer à son entourage de planter des légumes partout où c’est possible à Todmorden.
Contagion par l’exempleL’initiative prend rapidement dans la ville et des dizaines de bénévoles s’engagent. On trouve un nom au mouvement : « Incredible Edible », ou les « Incroyables comestibles ». La communauté de bénévoles plante du maïs à côté du commissariat, transforme le jardin de l’hôpital en verger, encourage les enfants à cultiver des légumes qu’ils mangeront à la cantine, installe des bacs à compost dans la ville... A Todmorden, on n’hésite pas à parler d’« autosuffisance alimentaire ». La belle histoire est racontée dans un mini-reportage, que nous diffusons ci-dessous :
Et elle ne s’arrête pas là. D’abord, le mouvement s’est diversifié. « Il devient de plus en plus énorme, décrivait Mike Perry, de la Plunkett Foundation, dans une interview au Guardian en mai dernier. On commence par s’attaquer à la nourriture, puis on s’approprie un magasin qui allait fermer. Ensuite, on se passionne pour internet ou pour les énergies renouvelables, on se réapproprie les infrastructures publiques. » Ensuite, le mouvement a essaimé vers d’autres villes. D’abord dans le comté de Yorkshire. Ensuite dans toute l’Angleterre.

View Incredible Edibles and World Interest in a larger map
« Il fallait que ça vienne d’en bas »
En France, l’initiative a été imitée en janvier dernier par un petit groupe de militants écologistes dont François Rouillay, proche du mouvement Colibri de Pierre Rabhi et qui anime aujourd’hui la communauté française d’Incredible Edible. « Nous avons d’abord essayé de contacter des institutions, des mairies, des maisons de retraite pour qu’elles s’associent au projet, mais ça n’a pas fonctionné. Il fallait que cela vienne d’en bas, que les citoyens montrent la voie, avant d’associer les institutions », se souvient l’alsacien. Ces militants ont tiré les leçons des premières expériences, et ont édité un guide en cinq étapes expliquant comment lancer un mouvement « Incredible Edible » dans une ville. Depuis, la mode s’est répandue très rapidement l’Alsace et toute la France.
Aujourd’hui, on compterait des membres dans une cinquantaine de villes et villages français (Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), Nantes (Loire-Atlantique) mais aussi Saint-Jean de Valérisque (Gard), Colroy la Roche (Bas-Rhin) ou Fréland (Haut-Rhin)). François Rouillay assure recenser une nouvelle action par jour dans le pays. Preuve de cette vitalité, la page Facebook Incredible Edible France, qui relaie chaque jour des informations locales et les photos des bénévoles qui posent tout sourire devant le panneau de leur agglomération.


http://www.terraeco.net/Les-Incroyables-comestibles-ce,45755.html


Revenir en haut
Vincent P
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 449
Localisation: bretagne

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 12:55 (2012)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui Répondre en citant

La réalité des expériences hors du corps , voyaqe astral ou EMI/NDE se propage en France, sous l'impulsion du documentaire "Faux départ" de Sonia Barkallah ;


http://www.midilibre.fr/2012/09/30/aux-frontieres-de-la-mort,570627.php


http://www.info07.com/Societe/2012-09-29/article-3086343/Des-experiences-de…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:30 (2017)    Sujet du message: Chroniques d'aujourd'hui

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum des Amis de Christia Sylf Index du Forum -> ACTUALITÉS SYLFIENNES -> - La société contemporaine Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com